mercredi 16 novembre 2016

LES FIGUES, la couleur orange, une architecture dédiée au vin - Actualités ....




 << Les nuits sont plus fraîches; au verger, les feuilles du cerisier s'empourprent, les pommes à cidre tombent dans l'herbe. Des charrettes pleines de pommes roulent vers le pressoir; on ramassera bientôt des châtaignes. Les dons de la terre quittent seuls les branches pour la main des hommes. On entend de très loin dans la campagne silencieuse le bruit sec d'un gland qui frappe le sol. Il y a dans le champ solitaire des courges et des citrouilles éparpillées, reluisantes : ces fruits rayés de couleur, ont l'air d'étranges jouets abandonnés ... >> 
  
Charles Sylvestre ( Au soleil des saisons)


- Figuier dans le parc du Bourran à Mérignac -




 - Visuel Instagram, de l'arbre à l'assiette -





Recette des figues en compote


Lavez les figues, coupez-les en deux ou trois, mettez-les dans une casserole avec un peu d'eau, commencez la cuisson pour une bonne vingtaine de minutes et à mi-temps, rajoutez un peu de sucre blond ou brun. Versez la compotée dans un bocal stérilisé (à l'eau très chaude), fermez et renversez le pot. Laissez ainsi une heure.
Vous pouvez ensuite stocker votre compote de figues au frais une quinzaine de jours.
Elle accompagnera votre pain, votre fromage, vos laitages, ...  





Mise en scène de saison et locale ! Le bol en céramique et émail noir a été façonné à Bordeaux (En terre d'atelier, rue St James par Damien) et les figues ont été cueillies à la barrière de Pessac, dans le jardin de Cécile, les raisins sont de Moissac et le pain rouge de la Maison Hermelin, 18 rue  Edmond Costedat, le pot en verre a été chiné chez EmmaÜs, Bdx.






FICUS CARICA
origine du Moyen-Orient, fut cultivée en Méditerranée par les Phéniciens.
La figue est en fait une fleur !
Nos figues en France sont "parthénogénétiques",
nées d'une vierge, non fécondées donc stériles.



- Planche de Jacques Brosse -


- Visuel Instagram, 1 novembre 2016 -



Des fonds orangés ... cela tombe bien, c'est la saison !
Ce plat est chaque année de circonstance; céréales, potimarron rôtis, pois chiches, graines de courges, raisins blonds secs et raisins frais noirs, accompagné de châtaignes grillées et de clémentines (Corse) en dessert.





Prés de La Cité du Vin - cabine d'écluse repeinte entièrement, création d'une porte en toile d'araignée forgée avec la bestiole comme serrure, effrayant !
(Création Les Vivres de l'art ).


    - Carapace ou toiture ? - Cité du Vin - Bordeaux -



Ci-dessous photo participante et gagnante ! pour le concours Instagram de 
La Cité sur Le vin et les écrivains, prix = un cours offert.

(voir les différentes photos proposées et l'historique de ce cliché sur mon Instagram)







CAFE DE L'ESPERANCE
Bouliac

Souvent on me demande pourquoi je ne prends pas en photo les plats quand je vais au restaurant ? Souvent je me pose la question ? ... et souvent j'en viens à la conclusion que la plupart du temps, il est impossible de faire une belle photo ! 
Je me sens aussi obligée de demander la permission !!! car j'ai cette impression de voler ... un droit à l'image que le restaurateur se devrait d'exiger. 
Bien-sûr pour beaucoup d'endroits cela semble être une bonne publicité quand la photo est bonne (lumière et cadrage!) mais pour une photo réussie combien ne le sont pas et donnent ainsi une très mauvaise image du plat .
Il est beaucoup plus difficile de susciter l'intérêt en paroles ou comme je le fais souvent en photographiant le décor ! et si le plat ne correspond pas à vos attentes ? Que fait-on ? Une photo malgré tout ?
...

Le plat que j'ai commandé - quart de poulet rôti, frites maison et poêlée de cèpes + salade - n'était donc pas très photogénique et dans ce cas là, je ne photographie pas. Je préfère user des mots et vous parler en images du lieu (salle intérieure à droite du bar). 

- Visuel Instagram -


Je me suis régalée de premiers cèpes, de frites maison, même si l'aspect semblait un peu trop cuit, elles étaient bonnes, du poulet de qualité; j'y aurais toutefois rajouté un peu de jus de cuisson dans un petit broc (comme le faisait ma grand-mère), la salade croquante mais trop assaisonnée à mon goût (il serait judicieux aujourd'hui de laisser les personnes décider à leur convenance).
Quand on arrive à Bouliac, il est frappant de ne voir aucune âme vive dans les rues, vous passez alors la porte du Café de L'éspérance et vous constatez qu'il est bondé.
Lieu de passage, d'affaires ou la proximité du St-James avec son restaurant gastronomique et de son hôtel (Jean Nouvel), cette bourgade à 10 km de Bordeaux, attire aussi par la vue imprenable qu'elle a sur la ville. 




 <<  ... parfaites répliques de séchoirs à maïs, les bâtiments se dressent, nous entraînent dans l'insolence de leur modernité. Au loin, soudée à la Garonne, la ville n'est plus qu'une vague incertitude qui flotte et que la nuit attend ... les dix-huit chambres que compte l'hôtel jouissent chacune d'une vue à 180 ° sur cette vallée tout en reflets, suavité et douceur ... >> (Olivier de Vleeschouwer - Hôtels étonnants).



Découverte !


A l'instar du site de L'orto di Michelle (voir sites Vus et approuvés sur EatdrinkWhatelse ? ), Uovo design nous plonge presque scientifiquement dans ce que la nature nous offre de plus fascinant, son incroyable intelligence ! 
En  étudiant, en comprenant, en appliquant, ce site est une véritable manne pour les designers, créateurs et amoureux de la nature ! 
A la lecture et à l'image, on s'aperçoit que nous n'inventons rien mais que nous répliquons et adaptons ce que la terre a déjà créé. Nous ne sommes qu'au début de toutes ces découvertes que nous devons redéfinir pour un mieux être en harmonie avec la modernité et la nature elle-même, ce qui est nullement antinomique !  















Et toujours, l'agence de créativité qui va dans le bon sens 
en suivant les saisons !
Spécialisée dans le culinaire, la nature, le développement durable, ...