lundi 11 juillet 2016

Super Food, Anne Ten Donkelaar, les ateliers d'a-cajou, Zeste & papilles, fruits rouges et romarin !






Si il y a une saison qui exalte les humeurs créatives, c'est bien l'été;
la nature nous offre une palette de produits et de couleurs qui incite aux excès.

Du cru, du mi-cuit, tous les légumes de cette saison sont bons à prendre, tous les fruits surtout les rouges sont excellents au goût et pour votre santé car 
plus la couleur est vive plus elle contient des vitamines !

Faites ripaille et bombance de ces fruits, on ne vous en fera reproche.  
Osez la couleur, les formes, les mélanges, vous aurez du talent !

L'inspiration nous est donnée en découvrant, en observant ... Anne Ten Donkelaar,
jeune néerlandaise dont les créations s'argumentent autour 
de collages en papiers, tissus, plumes et fleurs séchées, ont sans doute influencé le style de la première photo, ci-dessus.
L'effet est délicat, frais et féerique; en mobiles, tableaux, mises en scène, ... 





Lors d'une vente éphémère chez Caroline Gomez




a-cajou s'est inspiré de l'été à venir en proposant quelques idées autour de l'eau. Des classiques comme l'eau de concombre, des infusions rafraîchissantes ou chaudes comme avec des épices rapportées de Rome et qui se boivent lors d'un repas, des eaux gourmandes comme au XVII ème siècle en accompagnement un dessert, enfin, des exemples de glaçons qui donnent le frisson ! 
Mais aussi l'art de la présentation dans la découpe et les réceptacles.

" Sur le petit balcon filigrané d'une petite maison jaune et rouge, Salomon Solal, cireur de de souliers en toutes saisons, vendeur d'eau d'abricot en été et de beignets en hiver, apprenait à nager " 
Mangeclous, Albert Cohen.





C'est à l'occasion de cet atelier qu'une personne m'a donné cette recette et depuis je ne cesse de la faire ! car si vous saviez qu'avec les pédoncules et les calices des fraises, vous pouviez aromatiser votre eau, vous ne les jetteriez plus aussitôt !  Re-cycle, re-use ... re-think, dans une jolie bouteille ou un pichet transparent, rajoutez une fraise coupée  en décoration.









a-cajou est toujours à la recherche de vaisselle et ma boutique préférée ... EmmaÜs; de la trouvaille, au shooting photo pour finir à l'utilisation. 

Coupelle à fraises, raisins, ... en céramique décorée de 3 guirlandes de fruits, au fond de la coupe 6 trouées pour permettre la circulation de l'air (diamètre 17 cm - 6,5 cm de H.)





Quand a-cajou fait une proposition à une jeune entreprise de livraison de repas Zeste & papilles, l'offre est inhabituelle ! j'entends par là, que ma cuisine n'est pas pour satisfaire tout le monde, le créneau est étroit. Principalement sur des légumes et céréales avec des protéines végétales; la présentation, si elle est esthétiquement attrayante,  ne conviendra pas à tous, qu'importe ! l'idée est de pouvoir être sur le "menu" des alternatives créées par Zeste & papilles pour les entreprises qui veulent manger sur du local, fraîchement cuisiné et  biologique.





Deux offres: en plateau décomposé ou en plat unique.


Visuel de présentation sur leur facebook.



Inévitablement,
 c'est la saison des fruits rouges !





<< ... avec une belle préférence pour les fraises. J'ai le souvenir d'un jardin tout en longueur, celui de ma grand-mère maternelle, dans lequel j'ai découvert le plaisir de croquer à pleines dents et à même la plante, dans ces trésors rouges, gorgés de sucre. Allongée sur le sol, j'y enfonçais ma tête et ma grand-mère, un peu effrayée par cette attitude, m'houspillait gentiment.
- Isabelle tu es folle ! tu ne vas pas tout manger quand même ! il faut en garder pour le goûter et la tarte. Allez zou, lève-toi et aide-moi plutôt.
Et moi de surenchérir sur son inquiétude :
- Grand-mère c'est comme si je les dévorais vivantes, non ?
( silence )
- Comme tu es étrange ma fille, je n'y avais jamais pensé comme cela ... mais en effet, c'est pareil. 
Je la regardais un peu perplexe et je la vis sourire.
- Ah ... mais je ne touche pas aux toutes petites fraises !
- Il ne manquerait plus que cela dit-elle épouvantée.
- Allez viens, petite carnivore, le goûter n'attend pas.
A peine avions-nous posé le panier sur la table cirée que ma grand-mère nous coupait du pain frais pour y écraser les fraises les plus abîmées. Elle finissait par les saupoudrer de sucre glace avant de nous les donner.
- Vas chercher ton frère et pendant que vous dévorerez ces pauvres fraises, je vais préparer la tarte pour ce soir.

... >>




C'est ce souvenir que je perpétue à chaque nouvelle saison des fraises mais je l'ai peu à peu amélioré, j'y rajoute un peu de crème fraîche, je n'écrase plus les fraises mais je les coupe en morceaux, j'y rajoute des myrtilles, du sucre Rapadura et du romarin.


Carte postale créée pour la boutique Cantik.





Jus de cerise !




a-cajou est aussi sur Instagram.