dimanche 27 mars 2016

Histoires d'oeufs, la fascination du nid ! les bun's à l'oeuf ( a-cajou, eggslut ) et +








HISTOIRES D'OEUFS, c'est un livre que j'adore et que je lis à chaque week-end où l'on fête cet ingrédient; si utile en cuisine et pour les végétariens ! Ce livre n'est plus disponible dans les éditions ides et callendes, donc c'est avec d'autant plus d'attention que je le feuillette chaque année.  
L'oeuf, symbole de toutes les croyances et de beaucoup de mystères, cet ouvrage à thèmes, nous explique avec de nombreuses photographies, la fascination qu'il a exercée sur les philosophes, les écrivains, poètes, mathématiciens, artistes, collectionneurs, ... et cuisiniers.

Mais si beaucoup vont à la chasse aux oeufs,  je vais, par esprit de contradiction, à la source, avec la recherche des nids tombés ! Et c'est avec grand intérêt que je les observe tant leur fabrication me fascine ... et de nouveau la Nature se rappelle à ma réflexion; chaque oiseau par instinct, sans doute génétique, sait construire un nid qui accueillera  ses oeufs ! ils savent naturellement  entremêler les petites brindilles qu'ils vont chercher dans un rayon proche, pour en faire un cercle ! c'est-à -dire une forme géométrique similaire à l'oeuf.
J'ai la chance cette année d'observer au quotidien un couple de pigeons qui  construit son nid dans le sapin qui ombre joliment mon salon. 







 Le nid peu à peu se construit, se consolide et s'agrandit. 






 ....


De l'attente (éclosion des oeufs) à la dégustation, cela semble cruel mais n'y voyez là aucun lien ! je n'ai trouvé aucune transition valable :(



 Le bun's à l'oeuf d'a-cajou

L'oeuf est riche en protéines et " nous apporte des acides aminés essentiels dans les proportions idéales ". Dans la cuisson, pour le plus sain il faut convenir d'un jaune liquide et d'un blanc bien cuit; cuire un oeuf sur le plat est tout un art ! voici comment je procède; je mouille le fond de ma poêle d'un peu d'eau quand elle est bien chaude puis je déverse mon oeuf délicatement ( vous pouvez le casser dans un récipient au préalable ), quant le blanc frétille je couvre ma poêle et je surveille ... quelques minutes suffisent pour constater la bonne cuisson des deux parties de l'oeuf.            Les puristes vont séparer les deux matières et cuire d'abord le blanc puis déposer avec moult précautions, le jaune au centre; vous obtenez alors un jaune presque cru ! quelques mouillettes beurrées et vous avez là un chef d'oeuvre !
Pour le bun's (de la boulangerie Laurent Lachenal) ou tout autre sandwich, vous nappez de sauce tomate sur une partie - celle qui reçoit l'oeuf - et de pesto sur l'autre, puis à votre goût saisonnier ! vous ajoutez des crudités, des légumes mi-cuits, de la salade, etc. Refermez puis coupez en son centre ou pas ! à l'assiette ouvert ( comme sur la deuxième photo ) ou sans pain en salade.
L'oeuf, s'il est l'ingrédient noble de votre plat et si vous décidez de le faire ce week-end en particulier, doit être de préférence biologique, car une poule nourrie sainement, dont l'espace est aisé pour courir et s'épanouir, va et c'est mathématique, vous donner le plus bel oeuf du monde !







Si vous allez à Los Angeles, allez chez eggslut, 371 S. Broadway, c'est un des spots phares du Grand Marché Central, les clients sont prêts à attendre une heure ! pour mordre dans LE fameux sandwich à l'oeuf, plus connu sous le jeu de mots de l'Oeuf Angeles :) sur le site eggslut.com, vous découvrirez de nombreuses propositions à base d'oeuf, plus ou moins saines :(





© MILK décoration - mars-avril 2016.


Tout l'oeuf de Guy Savoie et Laurent Solivérès chez Télémaque et Comment cuire un oeuf de Rose Bakery chez Phaidon




PUB
!












 


à venir le printemps ...



La fabrique d'idées qui suit les saisons, 
spécialisée dans le culinaire, les nids :), le végétal, le développement durable, la nature, le local, ... et surtout 
une créativité qui va dans le bon sens et 
hors des sentiers battus !